Last Prod
Accueil
×
Documentaire Quitter Facebook ?

Une question qui se pose de plus en plus, du fait de l'évolution du contexte sanitaire.
Donner un visage aux usagers pour permettre à chacun de comprendre son addiction.
Faut-il continuer à nourrir une intelligence artificielle qui pourrait à termes devenir un outil de contrôle social et de déshumanisation

                                                                       
27/03/21 Note d'intention et résumé
24/03/21 Le groupe FB victime d'une restriction
22/03/21 Point sur le dossier de présentation
17/03/21Première maquette de l'interface Internet
07/03/21Le groupe Facebook atteint les 13.000 membres
01/03/21Adaptation du générateur de facture d'Olivier Auber
27/02/21Plus de 300 répondants suite à l'appel à témoins
18/02/21Une pub sur Facebook, pour "Quitter Facebook ?"
09/02/21Appel à témoins et méthode pour prise de contact
Contact

27/03/21

Note d'intention et résumé

Retour au sommaire
Documentaire Quitter Facebook ?

Je tiens à remercier ceux qui m'aident, me suivent, me font avancer, de leurs commentaires et en particulier ceux qui m'ont relu.

Je m'attends à tout : au meilleur, mais surtout à beaucoup de travail.

Note d'intention

Les personnes utilisant Facebook sont au nombre de 2,8 milliards dans le monde (source : Facebook) et 46,4 millions en France (selon Médiamétrie).

Comment Facebook apporte une aide à ceux qui luttent contre les régimes autoritaires ? Quels sont les enjeux pour les habitants des pays les plus riches de l’Europe et ceux plus pauvres du pourtour méditerranéen ?

Même si les membres de Facebook sont d’accord pour visionner des publicités en échange d’un service gratuit, le site s’emploie à devenir indispensable pour régenter la vie de ces personnes. Site de rencontre, offres d’emploi, fil d’actualités personnalisé, monnaie virtuelle, l’ambition de la firme de Menlo Park est sans limite, tant qu’il s’agit de vampiriser les données personnelles, de développer une machinerie lucrative et créer un Internet propriétaire.

Ce film cherche à donner un visage aux usagers de Facebook et permettre à chacun de comprendre s’il faut continuer ou non à nourrir une intelligence artificielle qui pourrait à terme devenir un outil de contrôle social, de déshumanisation.

Facebook Inc. dont les principaux actionnaires sont les gestionnaires d’actifs leaders (notamment BlackRock, Vanguard, Fidelity) ne dissimule pas ses ambitions : convertir les usagers des sites concurrents et rester le numéro 1.

Pour cela, il nous faut comprendre quels sont les bénéfices de cette plateforme logicielle et quelles sont les alternatives. Il nous faut écouter les récits de joie, de rencontres, de retrouvailles, de regroupements citoyens (tels que le Printemps Arabe ou les Gilets Jaunes).

Mais puisqu’il repose sur l’humain, force est de constater la puissance du produit.

Selon Tim Berners-Lee (principal inventeur du Web) nous pourrions recréer un Internet décentralisé, pour aboutir à une véritable propriété des données et à une confidentialité améliorée. Mais on le sait les GAFAM, par exemple Microsoft, peuvent s’adapter rapidement à une norme, pour ensuite encore mieux la contourner ou en tirer un avantage. A contrario, la Chine n’a pas de besoin de respecter les normes des GAFAM et a créé un dispositif de crédit social visant à mettre en place un système de réputation des citoyens, en y ajoutant la pénalisation de ceux ne respectant pas les normes et la mise en avant des bons élèves. Cette mécanique repose sur des outils de surveillance de masse, et utilise les technologies d'analyse massive de données, afin d'établir un réseau de « confiance », et anticiper les mauvais comportements. En France et de façon plus circonspecte et sournoise, ce concept a un nom : « Smart City », et il est déjà expérimenté dans plusieurs villes de France.

Pour aider les gens à répondre à la question posée, Quitter Facebook ? se décline en 5 composantes :
  • Un documentaire linéaire d’une durée de 90 minutes.
  • Une interface individualisée contenant des modules et une consultation interactifs.
  • Un groupe Facebook pour continuer le questionnement, in situ.
  • Un dispositif pour que les internautes ajoutent des témoignages vidéo en post-diffusion.
  • Une application mobile ludo-éducative pour aider ceux qui veulent Quitter Facebook

Résumé

Facebook.com est le réseau social, le plus discuté. Son PDG Mark Zuckerberg (7ème fortune mondiale en 2020), fait partie du top 10 des milliardaires à l’âge de 36 ans.

Peut-on / faut-il quitter ce réseau social ?
Une question qui se pose de plus en plus, du fait de l'évolution du contexte sanitaire.

Et que signifie cette devise :
Si c’est gratuit, c’est que je suis le produit ?

Si le produit peut être comparé à une drogue dure, les utilisateurs de la plateforme sont donc des usagers. Mais à la différence de la cocaïne (par exemple), ici le consommateur, le dealer et le fabriquant ne font qu’un. Facebook les met en réseau et les surveille afin qu’ils ne quittent pas leur camisole numérique et alimentent volontairement ou non la base de données.

Je considère ce film comme une entité dépendante de Facebook. Par conséquent je suis aussi dans la même posture en tant qu’Auteur-Vidéaste que les participants à ce projet. Mon propos concerne deux générations, la nôtre et celles de nos enfants ayant pour la majorité, grandi dans un environnement numérique.

Quitter Facebook ? : propose des débats citoyens entre les usagers de Facebook eux-mêmes. Son fil rouge est le pourquoi et le comment du projet, sa construction, ses réussites, ses écueils.

Quitter Facebook ? : répond aux 80 questionnements et conflits internes perçus chez une grande partie des 400 répondants, ceci suite à ma publicité (payante) sur Facebook : « Faut-il ou non quitter ce réseau social ?»

C’est en faisant ce repérage que mon intention s’est précisée : un devoir d’informer en proposant plusieurs versions des faits, des outils pour évaluer leur niveau d’addiction et des méthodes pour quitter ou non Facebook. De prendre conscience que la finalité de Facebook est la prédiction et non la surveillance. Ceci est même fictionnel dans le documentaire « Derrière nos écrans de fumées » (qui regroupe des témoignages d’anciens employé·e·s des GAFAM et opte pour un point de vue à charge et en particulier vis-à-vis de Facebook).

Connaissant le fonctionnement des communautés virtuelles et étant informaticien, je désire que le média puisse avoir une existence évolutive sur le web et créer une application mobile simple (du genre « Êtes-vous addict à Facebook »).

Il y va de l’intérêt commun d’avoir un dispositif ludo-pédagogique (le site web) et simple d’accès (l’application mobile) pour lutter contre ce qui va bien au-delà d’une addiction, mais dont l’origine est la recherche du profit par l’intelligence artificielle en co-construction par les maitres de la toile.

En utilisant des animations en motion-design, il sera mis en évidence la compréhension
  • De Facebook.com et de son écosystème (économique, industriel, politique et social)..
  • De ce que pourrait devenir la société Facebook Inc. dans 5, voire 10 ans.
  • De l’ingénierie sociale, du capitalisme de surveillance et du contrôle social.
  • Du modèle économique de la firme (comparé à celui des concurrents).

D’autres voudront apporter des alternatives techniques ou une méthode pour ne pas se laisser faire. Mais aucun n’aura la solution. Car on peut quitter www.facebook.com, mais non Facebook Inc, qui détient d’autres applications (Instagram, WhatsApp) et continuera à faire de la croissance externe. Facebook est la seule entreprise exploitant autant de données basées sur les particuliers, et c’est pour cela les politiciens américains l’utilisent lors de leurs campagnes. Il est à noter que Google est aussi bien loti en termes de « data », et probablement en possède plus.

La lumière sera uniquement sur Facebook. Tel qu’on le connaît. Tel qu’on peut en parler.

Au final ce dispositif hybride : film/internet, permet de :

  • Comprendre l’Internet tel qu’il a été imaginé il y a plus de 25 ans.
  • Nous questionner sur une existence avec moins d'écrans et plus de liens sociaux. .
  • De continuer à utiliser les applications offertes, en connaissance de cause.

J’entrevois les histoires de ceux qui se mobilisent et font évoluer la vie dans la cité et souhaitent un Internet libre et non marchand.

Finalement, peut-être que les meilleurs sont ceux qui partent et qui reviennent ?

Je ne dis pas cela car j’en fais partie (humour). Et j’imagine la présentation des 16 témoins qui pourraient faire allusion à une réunion des « facebookiens anonymes », ceci avec tout le respect que l’on doit aux personnes intervenant sur le sujet de l’addictologie.

C’est aussi pour cela, qu’il n’y aura aucune caméra cachée, de visage flouté, et aucune tendance sensationnaliste.

Quitter Facebook ? pourrait devenir une question à laquelle on ne peut pas répondre, même si nous nous la posons de plus en plus.

Pour cela ce film citoyen tentera de répondre de façon simple et collective, pour permettre à chacun de comprendre son addiction et la déshumanisation qui va avec.

24/03/21

Le groupe FB victime d'une restriction

Retour au sommaire

Le groupe Facebook lié au projet est victime d'une restriction de la part de Facebook

Merci de regarder cette vidéo qui dure 1 minute 22.

SVP, invitez vos contacts dans le groupe, notamment ceux qui désirent parler de Facebook (le pour et le contre) : http://groupe.quitterfacebook.com, voici un tutoriel pour inviter tous vos amis en quelques clics.

Musique : Duo Impressionniste avec un remerciement spécial à Tomi Matthieu qui souhaite intervenir dans le cadre de la bande originale du documentaire de Quitter Facebook ?

Du coup, j'ai lancé une nouvelle campagne publicitaire sur Facebook, pour faire la promotion du groupe. Cette publicité est liée à une page d'accueil spécialement créée pour l'occasion, cela change de la campagne effectuée le 18/02/21. Le groupe comporte à ce jour 12 983 membres. 50 EUR ont été investis. Résultats à suivre.

Version 1
Documentaire Quitter Facebook ? Version 2
Documentaire Quitter Facebook ?

22/03/21

Point sur le dossier de présentation

Retour au sommaire

Je tiens à remercier les 400 personnes qui ont participé à l'appel à témoins lors de la phase de répérage.

Grâce à eux, j'en ai déduit 80 questionnements. Remerciements

Je travaillerais essentiellement avec 16 personnes, mais un module permettra à chacun de participer après le tournage.

Coup de chance, LabDoc étant retardé d'un mois, j'ai rendu un dossier beaucoup plus complet et ai déposé à la SACD sous le numéro 000499479.

Cover du nouveau dossier

17/03/21

Première maquette de l'interface Internet

Retour au sommaire

Deux versions (720p et 480p) selon la qualité de votre connexion.

Le site quitterfacebook.com est protégé par mot de passe.

N'hésitez pas à me demander les identifiants.

07/03/21

Le groupe Facebook atteint les 13.000 membres

Retour au sommaire

On rejoint tous ce groupe de discussion pour la suite.

Facebook est le terrain de jeu idéal pour plancher sur la question qui nous concerne.

Le groupe Quitter Facebook ?

01/03/21

Adaptation du générateur de facture d'Olivier Auber

Retour au sommaire

J’ai commencé à coder le site, notamment en adaptant, avec son autorisation, le générateur de facture d'Olivier Auber (Opération MyFacebook Invoice).

MyFacebook Invoice

27/02/21

Plus de 300 répondants suite à l'appel à témoins

Retour au sommaire

Je suis plus que surpris, de toutes ces réponses des 4 coins du monde francophone. Tous ont cliqué sur "Je participe", car c'était un "Événement Facebook", peu m'ont écrit dans la foulée. Mais c'est la qualité qui compte. J'ai publié 4 évènements, voici les statistiques de l'un d'entre eux

Pub sur Facebook pour Quitter Facebook ?Copie stats publicitaires Facebook

18/02/21

Une pub sur Facebook, pour "Quitter Facebook ?"

Retour au sommaire

Après quelques ajustements pour pouvoir être diffusé, nous sommes arrivés à cela :

Pub sur Facebook pour Quitter Facebook ?

09/02/21

Appel à témoins et méthode pour prise de contact

Retour au sommaire

J'ai lancé un appel à temoins que vous pouvez consulter sur Framasphere ou relayer.

Je recherche des personnes souhaitant raconter leurs expériences, leurs motivations, leurs joies ou leurs déconvenues sur cette plateforme.

C'est pourquoi je vous invite à exprimer vos pensées et à partager votre vécu pour enrichir une réflexion à charge et/ou à décharge.

Commençons par écrit puis par téléphone, si affinités ;-)
Merci de choisir 5 questions dans cette liste et de m'envoyer vos réponses par courriel à cette adresse :

Contact

Retour au sommaire
#penséebinaire #surveillance #addiction #do-it-yourself #biencommun
#coopération #participatif #alternatives #digital-natives
#quitterfacebook

Ce site présente les travaux de Cyril SLUCKI, ses collaborations artistiques et autres.
Tél/Signal : 06 37 93 12 82 - Diaspora - - Twitter - LinkedIn - FB